Islande

Voyage en Islande


Heures au format UTC + 1 heure



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
Hors ligne

Inscription: Déc 2015
Messages: 10
Sexe: Non specifié
Posté: 21 Juin 2017, 17:32 

Bonjour à tous,

après avoir effectué ma première traversée solo de l'Islande en ski-pulka en mars dernier, du nord au sud, je reviens vers vous et Jouge pour avoir des infos sur ma prochaine expédition.

J'aimerai refaire plus au moins la même traversée hivernale, à savoir partir de la route F88 en passant par l'Herdubreid, Askja, Kistufell mais cette fois-ci bifurquer au nord juste avant Nyidalur pour rejoindre Laugafell, Ingólfsskáli au nord du Hofsjökul, puis Hveravellir.

Et c'est la que ça se complique :

Depuis Hveravellir j'ai la folle envie de traverser le glacier Langjökull par le nord en passant par les magnifiques montagnes du Þursaborg, pour redescendre soit au sud-ouest, coté Husafell, ou bien redescendre plein sud, vers la cabane Hlöðuvellir.

Je n'ai trouvé aucune info concernant une traversée du Langjökull, mais je sais qu'il est tout à fait possible de le traverser à ski. Certaines agences le proposent à des groupes. Il y a de nombreux skieurs qui s'y entrainent en Kite-Ski, des scooters des nieges s'y' amusent bruyamment...
Il a donc un moyen pour y monter depuis Hveravellir et redescendre dans la partie sud...


Si vous avez de idées.  


Vous pouvez voir sur Viméo une courte vidéo de ma traversée en mars dernier :

https://vimeo.com/213701949



Merci beaucoup.






Gabriel


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Hors ligne

Inscription: Déc 2011
Messages: 466
Sexe: Non specifié
Posté: 28 Juin 2017, 10:01 

Salut Gabriel,
suite au changement de serveur de ce site, mon message a été supprimé. Je te conseillais d'entrer en contact avec les secours islandais et Dieter Graser, ce que tu m'avais dit avoir fait.
Je te disais en substance que sur ce parcours, certaines portions risquent d'être difficiles car le terrain est très accidenté par endroits car c'est recouvert de lave déchiquetée. Ces passages ne sont pas plats comme un désert de cendre et nécessitent donc un très bon enneigement.
J'ai lu sur le site de la météo islandaise que le glacier est crevassé (comme tous les glaciers en fait) et qu'il est déconseillé de s'y aventurer seul) et qu'il faut avoir une solide expérience des glaciers pour s'y aventurer. Sinon il ne nécessite pas une grosse technique car il est plutôt plat.


Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Déc 2015
Messages: 10
Sexe: Non specifié
Posté: 30 Juin 2017, 14:17 

Merci Jouge.

J'ai envoyé plusieurs messages aux services de secours Islandais, ainsi qu'à Dieter Graser. Je te tiendrai informé des réponses.


Tu peux m'en dire plus sur la section Nyidalur - Laugafell ?

Dans tes précédents messages, tu disais que le trajet n'était pas plat.

Honnêtement, durant ma traversée j'ai trouvé que l'itinéraire était loin d'être plat, comme par exemple autour de Kistufell, la grande descente verglacée sur Gaesavotn, ou bien les collines autour de Kistualda et la grande montée/descente avant Versallir...
Pour la portion Nyidalur - Laugafell, si je reste sur la F26 et la F752, y a t'il de grandes difficultés ?

Pour les endroits où la neige serait insuffisante, j'avais bricolé sous ma pulka des roues de chariot. Cela m'avait permis de terminer ma traversée jusqu'à Hrauneyar en empruntant la F26, boueuse à souhait... ;)


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Hors ligne

Inscription: Déc 2011
Messages: 466
Sexe: Non specifié
Posté: 30 Juin 2017, 15:46 

Re,

ah oui ce qu'ils pourront te dire sur le Langjokull m'interresse beaucoup !

Non j'ai dû mal m'exprimer... pour la portion entre Nyiadalur et Laugafell, c'est plat et c'est l'idéal pour le ski nordique. C'est du désert de cendre à perdre de vue, parfois un peu vallonné de loin en loin, c'est idéal de skier là. C'est d'ailleurs pour cette raison que toutes les expés organisées par les tours oeprators locaux choisissent cet itinéraire. Le revers de la médaille de l'endroit c'est qu'il faut dans la mesure du possible éviter d'y bivouaquer parce que comme c'est plat à perte de vue, quand le vent se lève ici il ne se gêne pas pour prendre son élan ça donne des tempêtes mémorables qui ont déjà détruit je ne sais combien de VE 25 ! :-o

En fait les zones difficiles à skier car recouvertes de lave déchiquetée se situent entre le Trollangjiga et Kistufell, dans la vaste zone Oladahraun. S'il n'y a pas suffissamment de neige ça oblige à slalomer entre les accrocs rocheux, du coup ça multiplie la distance à parcoutrir et on perd un temps fou. Il peut même y avoit souvent de la roche à nue qui griffe et détruit le dessous de la pulka. C'est un peu come le désert du Hàgönguhraun ==> http://icelandcrossing.uniterre.com/211 ... hraun.html
Pour ta pulka t'avais pris des roues de chariot de planche à voile ? Comment tu les as fixé à la pulka ?


Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Déc 2015
Messages: 10
Sexe: Non specifié
Posté: 30 Juin 2017, 16:37 

Merci pour ces précisions.

J'avais acheté des roues pour chariot de planche à voile, en effet. Puis j'ai fabriqué un axe en carbone, recouvert de manchons en alu.
Pour les fixations, j'ai percé la pulka au niveau des patins, au 3/4 à l'arrière.
L'axe est lui aussi percé en deux endroits, une visse passe au travers de l'axe et de la pulka, le tout est serré de l’intérieur de la luge par des écrous papillons. J'ai rajouté des rondelles épaisses en caoutchouc pour amortir les chocs.
Ce n'est certainement pas le système le plus léger, mais cela est extrêmement résistant et très facile à démonter.
Cela permet aussi de transporter ma pulka n'impote où, TGV, aéroport, ville... et sans ce système j'aurais été bien embêté pour terminer ma traversée de l'Islande.


Haut
  Profil 
 
Hors ligne

Inscription: Déc 2015
Messages: 10
Sexe: Non specifié
Posté: 20 Juil 2017, 18:37 

Des nouvelles du Langjökull.

Apparemment il est tout à fait possible de le traverser sans trop prendre de risque et seulement si la météo est bonne.

Je n'ai pas eu de réponse des services de secours islandais, mais plusieurs autres personnes m'ont répondu, à commencer par Dieter Van Holder, un guide islandais qui a mené un groupe pour une traversée intégrale sud-nord :

"Hey Gabriël :)

There are no real routes or trails. It's very possible to take that route. The best way is to just look at the map and use the parts with the most gradual terrain gradiënt and you should be fine just going cross country. :)

Best regards
Dieter
"

Et voici une réponse de Andreas Schönberger, qui a fait une traversée solo du nord au sud en passant par le Langjökull :

"Langjökull in winter in good weather condition is no difficult terrain. But you need very good weather. It’s an outstanding mountain with bad weather from all directions.
So you should follow the „normal tracks“ on the Glacier itself wich are also used by the Icelanders to go over by car I also have had some exit routs to come down fast if it’s neccessary . 1st to Husafell in the W and to Skalpanes in
E"


Je sais donc quelle chemin prendre pour la traversée du glacier.


Maintenant se le pose le problème de retour à Reykjavik après avoir traversé du nord au sud.
Et c'est là que je te demande de l'aide, cher Jouge, pour m'aider à trouver une solution de retour.


J'ai deux options :

Rejoindre Husafell à l'ouest du galcier.
Ou bien, redescendre bien plus au sud et m’arrêter à Thingvellir.

Seulement voilà, il n'y a pas de transport public en hiver pour atteindre ces zones, il me semble. J'espère me tromper.
Une solution pour rejoindre Reykjavik depuis Thingvellir ou Husafell en hiver ? Accompagné d'une pulka et d'une paire de skis ?


Merci beaucoup.

Gabriel


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Hors ligne

Inscription: Déc 2011
Messages: 466
Sexe: Non specifié
Posté: 21 Juil 2017, 09:34 

A mon avis il serait préférable de rallier Thingvellir qui n'est qu'à 45 km de la capitale. Mais je n'arrive pas à trouver de ligne de bus en hiver, je crois que les connections ne se font que jusqu'à mi-septembre ===> https://www.nat.is/re/bus_schedule_thin ... geysir.htm.
C'est toujours le problème quand a fini la traversée de rallier la capitale... Il doit exister des bus mais je n'arrive pas à trouver...
Parce que si tu dois payer un taxi c'est même pas la peine d'y penser, les mountain taxis en hivers sont hors de prix.
Il y a quelques années déjà, avant que le tourisme n'explose et que les prix flambent un Mountain taxi pour venir me chercher au Landmannalaugar en hiver ils me demandaient 1000 € !


Haut
  Profil 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit