Islande

Voyage en Islande


Heures au format UTC + 1 heure



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
Administrateur du site
Hors ligne

Inscription: Déc 2011
Messages: 467
Sexe: Non specifié
MessageSujet du message: Le vent en Islande
Posté: 09 Fév 2015, 12:45 

Quand on décrit le climat islandais il est nécessaire de tenir compte du vent qui joue un rôle central. Les cyclones sont courants autour de l’Islande, surtout en hiver. C’est même très souvent au niveau de l’Islande que se forment les dépressions qui descendent sur la France.
A un même moment, le type de temps diffère complètement d’un coin du pays à l’autre, à cause de la topographie et de la direction du vent.

Les  principaux flux sont les suivants :
En provenance du sud-est :

Fréquemment, les cyclones atteignent l’Islande par  le sud-ouest précédés pas des vents au sud-est qui forcissent. Les fronts chauds donnent des précipitations dans la plupart des cas, sauf peut-être dans le nord-est du pays qui se couvre alors de nuages. En règle générale les précipitations maximales tombent dans le sud, le sud-est ou le long de la côte ouest (à Vik il pleut environ 200 jours par ans). Dans ce type de temps les températures sont relativement élevées, et souvent au-dessus de zéro en hiver.
Durant de longues périodes, l’Islande peut essuyer une série de grosses dépressions arrivant par le sud-ouest ou le sud. Cela se produit quand il y a un embouteillage d’anticyclones au-dessus des îles britanniques ou que la Scandinavie renvoie tous les cyclones vers le nord en direction de l’ouest de l’Islande. Le temps alternes alors entre des flux de sud-est et de sud-ouest.

En provenance du sud-ouest ou du sud :

A la suite du passage d’un front froid ou d’un front bouché, le vent tourne habituellement du sud-est vers le sud-ouest ou parfois même vers l’ouest. La masse d’air qui envahit alors le pays est froide, ayant souvent comme provenance les régions polaires du continent nord américain. Alors qu’ils traversent l’Atlantique Nord ces vents deviennent instables ce qui donne régulièrement des vents tempétueux et des averses quand ces masses d’air arrivent sur les côtes sud-est et ouest de l’Islande. Ils peuvent atteindre régulièrement au cours de l’hiver des vitesses comprises entre 20 et 30 m/s durant 48 heures, voir davantage sur des périodes plus courtes. Ces coups de vents arrivent assez brusquement ce qui déstabilise d’autant plus, parfois même après une journée d’hiver ensoleillée. Avis donc aux campeurs !
Dans ce schéma-là, au nord-est et l’est les nuages se dissipent et le beau temps finit par dominer. Quand les masses d’air arrivent directement de la calotte glacière du Groenland tout proche les averses cessent et le temps sec s’installe.

En provenance du sud avec des masses d’air chaudes :

Des systèmes de basse pression sont parfois presque immobiles des jours durant à l’est ou au sud est du Cap Farewell à l’extrême sud du Groenland avec au même moment un anticyclone situé sur l’ouest de le Europe. Un air tropical atteint alors l’Islande par le sud. En hiver ce vent « chaud » en provenance du sud est le plus craint des expéditions à skis car la neige fond alors à une vitesse folle, et il peut arriver de se réveiller le matin sur un champ de lave ou de cendre sans plus du tout de neige au sol ou seulement quelques plaques éparses, ce qui empêche la poursuite de l’expédition à skis.
Tout est stable dans les basses couches après un passage sur la surface (relativement) tranquille de la mer, et ainsi le brouillard accompagné de crachin est fréquent dans la partie sud-est du pays. Si le vent est fort, des pluies orographiques (dues au relief donc) sont susceptibles de se produire. Quand cet air passe du côté sous le vent dans la partie nord et est de l’Islande, les nuages disparaissent et un foehn (vent chaud) apporte localement de la chaleur et du temps sec.

Les masses d’air chaud venant d’Europe :

Ce type de temps est souvent associé à des vents de sud-est qui apportent un air chargé de poussières industrielles depuis les îles britanniques ou le continent européen. Dans la plupart des coins d’Islande le temps est brumeux avec assez peu de visibilité, et quand l’air souffle par-dessus le froid Courant d’Est d’Islande, il se forme régulièrement du brouillard sur les côtes nord et est. Avec ce type de temps les températures sont habituellement assez élevées dans l’ouest de l’Islande.

En provenance de l’est :

Ce type de temps est le résultat de cyclones qui touchent le sud de l’Islande et peut être assez persistant quand ils sont presque stationnaires. De nouvelles dépressions peuvent aussi arriver de l’ouest et s’agglomérer aux premières, les rendant encore plus puissantes.
Les vents d’est deviennent dominants sur la côte sud. Des fronts bouchés s’étendant de l’ouest à l’est se trouvent souvent près de la côte sud apportant des précipitations sur le sud et l’est. Occasionnellement du brouillard se forme sur les côtes du nord-est et nord, mais dans l’ouest de l’Islande la météo reste généralement clémente avec ce type de flux.

En provenance du nord-est :

Quand les hautes pressions stationnent au-dessus du Groenland, les vents du nord-est deviennent dominants en Islande. Les trajectoires des dépressions cycloniques s’étalent sur le sud du pays, tendant à pousser vers l’est puis ensuite souvent vers le nord-est. Si les dépressions sont larges et proches des côtes quand ils atteignent l’océan entre l’Islande et la Norvège, le vent de nord-est renforce et amène de la neige en hiver et de la bruine ou de la pluie en été. A d’autres moments, le vent est si léger que le temps peut paraître assez bon dans l’intérieur des terres  de ces régions, même si les parties périphériques peuvent recevoir quelques précipitations.
Avec cette configuration, le beau domine dans le sud de l’Islande.

En provenance du nord
:

En hiver des basses pressions assez larges sur l’est et le nord-est de l’Islande occasionnent des vents forts qui proviennent du nord et qui peuvent durer plusieurs jours. Les chûtes de neige se prolongent souvent vers le sud en longeant les côtes ouest et est, mais le temps reste sec dans le sud.  Habituellement un tel système faiblit d’abord à l’extrême ouest quand la dépression s’éloigne, tant et si bien que dans le nord de l’Islande le vent peut devenir faiblard et le temps reste acceptable dans l’ouest alors qu’il continue de neiger sur la côte nord-est. Dans bien des cas les types de temps du nord-est et du nord sont très semblables.

De hautes pressions sur l’Islande :

La pression atmosphérique moyenne est plus élevée au printemps. Cependant en toutes saisons il peut arriver que de hautes pressions au-dessus de l’Islande, souvent liées à celles du Groenland, régissent le temps. Les vents sont en général léger et changeants, et le temps clément avec occasionnellement du brouillard côtier, surtout en été.

Généralités :

En Islande le vent souffle en général constamment, plus ou moins fort. Mais on peut trouver de courtes périodes durant lesquelles c’est le calme plat. Mais ces moments de calme ne durent jamais bien longtemps. Le vent a tendance se renforcer assez brusquement. Il est donc essentiel de bien amarrer la tente le soir, même si le temps est clément, car en l’espace d’une demi heure ou une heure tout peut se gâter.
Les vents arrivent le plus souvent de l’ouest et très rarement de l’est. Au centre dans le Sprengisandur le vent a tendance à être supérieur car c’est plat et donc aucun relief ne vient le ralentir. Dans certaines zones la topographie peut accélérer les vents comme certaines vallées encadrées de montagnes, créant des corridors dans lesquels le vent ne se prive pas de s’engouffrer et de prendre son élan.
Le vent peut aussi jouer avec la cendre qu’il assèche rapidement et fait voler. La progression à pieds devient alors pénible. Cette cendre volcanique projetée contre la tente peut facilement déchirer la toile car c’est un minéral très abrasif. Ces tempêtes de sables sont souvent crées par les vents descendant des glaciers, des vents très forts.  Elles se produisent très régulièrement au nord du Vatnajökull, souvent au mois de juin. On peut aussi être pris dans ces tempêtes de cendre en traversant en voiture les sandar du sud par la route n°1, d’ailleurs de grands panneaux oranges avec gyrophares mettent en garde à l’entrée de ces zones.
Même par température positive le vent peut rendre la température ressentie très fraîche, du fait de sa vitesse.  
En hiver 2012 à Djupivogur dans le sud-est le vent a atteint 70m/s soit plus de 250 km/h !


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Hors ligne

Inscription: Déc 2011
Messages: 467
Sexe: Non specifié
MessageSujet du message: Re: Le vent en Islande
Posté: 11 Déc 2015, 10:17 

Début décembre 2015, le vent a soufflé vraiment très fort, avec des pointes enregistrées à pus de 260 km/h dans l'Est, plus de 200 km/h dans le sud et 230 km/h dans le Nord !






A cause de ces vents violents, 600 kms de la route N°1 ont été fermés dans le Sud du pays :

[url=https://guidetoiceland.is/connect-with-locals/nanna/a-massive-storm-hits-iceland-see-the-
devastation]https://guidetoiceland.is/connect-with-locals/nanna/a-massive-storm-hits-iceland-see-the-devastation[/url]


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Hors ligne

Inscription: Déc 2011
Messages: 467
Sexe: Non specifié
MessageSujet du message: Re: Le vent en Islande
Posté: 21 Oct 2016, 12:19 

Un camion renversé par le vent :

Image

Image

Un camping car démoli par le vent :

Image

Image

Et si d'aventure vous laissez vos glaces entrouvertes et qu'une tempête de neige arrive...

Image


Sujet remonté par Jouge le 21 Oct 2016, 12:19.


Haut
  Profil 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit