Islande

Voyage en Islande


Heures au format UTC + 1 heure


Menu principal
Index du forum
Portail
Rechercher
Inscription
Membres
L’équipe du forum
FAQ
Sujets récents
MessageConseils pour traversée N/S à
Posté: 10 Fév 2018, 19:21
Auteur: platinum13

MessageUne première en Islande
Posté: 09 Jan 2018, 16:15
Auteur: Tim2Choc

MessageIslande août 2017 : Hverfisflj
Posté: 18 Sep 2017, 17:27
Auteur: acd

Pas de sondages disponibles
L'équipe du forum

Administrateurs

Jouge
Mots clés
alors après assez aussi autre autres avant avec avoir beaucoup bien bonjour camping carte cela certains cette comme dans depuis deux donc elle encore entre faire fait faut fois heures http islande journée jours juin jusqu landmannalaugar leur mais merci moins même nord nous partir passer pays peut place plus possible pour prendre puis quand quelques randonnée refuge reykjavik salut sans sont sous souvent surtout temps tente toujours tous tout trek trop trouve très vers voir vous vraiment été être
Statistiques du forum
Messages 1026
Messages par jour 0.46
Messages par membre 6.45
Messages par sujet 3.48

Sujets 295
Sujets par jour 0.13
Sujets par membre 1.86

Membres 159
Membres par jour 0.07

Dernier membre Tim2Choc
Recherche sur le forum
Recherche avancée
News du forum

Voir le dernier message Huldufolk, le peuple invisible ( Trolls, elfes, ... )

Message Posté: 07 Juin 2012, 10:02

Posté par: Jouge

Je ne suis pas sûr qu'on puisse classer les elfes et les trolls dans la catégorie faune, mais bon à défaut...
Quand on voyage en Islande on est frappé par la faible densité de population, environ 2 habitants au km². Pour donner un ordre d’idée le département français (hors Guyane) le moins peuplé est la Lozère avec 15 habitants au km².
Dans certains coins on peut rouler sans croiser âme qui vive pendant plusieurs heures, la majorité de la population étant rassemblée dans le sud-ouest autour de Reykjavik.
Quand on évolue au milieu de tout ce vide il est facile d’imaginer, de sentir des présences d’êtres de l’au-delà. Même pour les personnes qui ont un esprit rationnel, il est difficile de s’en tenir à la logique pure, de se contenter du rationnel. Beaucoup d’islandais croient aux esprits, les Voettir comme ils les appellent, dont les plus communs sont les elfes et les trolls. Ils leur accordent beaucoup de respect, même si ce respect est souvent basé sur la peur.
Plus de la moitié des islandais sont certains qu’ils existent, et 5 % de la population dit déjà avoir eu un contact avec eux. Et il ne s’agit pas là de groupes de quelques illuminés complètement allumés, mais de personnes instruites, bien installées dans la vie avec la tête correctement câlée. Et quand certains témoignent avoir eu un contact avec ces esprits, les islandais ne haussent pas les épaules et de lèvent pas les yeux au ciel, ils respectent. Dans les villes et villages on ne débroussaille jamais totalement un coin de jardin afin de laisser aux elfes de quoi s’alimenter. Dans le même esprit on interdit aux enfants de grimper sur les rochers.
Les elfes sont très répandus en Islande m’a confié un islandais. Ce sont des créatures légendaires plutôt bienfaitrices. Les islandais prennent grand soin d’éviter de troubler leur quiétude pour ne pas s’attirer leurs foudres. Ainsi il n’est pas rare que les services des ponts et chaussées dévient une route en lui faisant décrire un surprenant virage quand il est connu que des elfes habitent sur le tracé prévu. Il ne s’agit pas là de vieilles croyances ou de simple folklore, tout ceci est pris très au sérieux par tous ceux qui seraient susceptibles d’avoir à faire à eux. Dans les villes il existe des lieux à elfes, les alfastadir, dont un très connu se situe à la sortie de Reykjavik où la route fait un crochet pour éviter un roc. Au départ la route était sensée être en ligne droite d’après les plans, mais quand les bull dozer ont commencé déplacer ce rocher des catastrophes se sont produites en chaîne. Certains ouvriers auraient même préféré démissionner suite à cela.
Avant de lancer les travaux d’une route qui doit traverser une zone habitée par les elfes, on consulte souvent sinon systématiquement un chargé des affaires elfiques. On prend grand soin de ne pas assombrir les relations entre les hommes et ces Voettir.
On peut aussi constater dans une rue de la banlieue de Reykjavik, à Kopavogur, qu’il manque mystérieusement un numéro, on passe du 10 au 14, on n’a rien construit au n°12 qu’on a prudemment laissé aux elfes. Dans cette ville il existe d’ailleurs ce qu’on appelle la « Alfholsvegur », la route de l’elfe.
De même dans la ville de Grundafjördur les numéros d’une rue passent du 82 au 86. Le N°84 n’existe pas, on trouve à la place un gros rocher que les autorités islandaises ont préféré laisser en place car habité par les elfes.
En fait les elfes ne se montrent aux hommes que dans de rares situations, soit pour protéger et aider les hommes soit pour leur demander de l’assistance. Beaucoup d’islandais ont une histoire personnelle à raconter au sujet de ces êtres plutôt malicieux.
Il paraît aussi qu’à Noël, quand les habitants sont tous à l’église, les elfes entrent dans les maisons vides et y font la fête. Durant les longues nuits d’hiver les rues des villes restent éclairées 24 heures sur 24, et souvent les islandais laissent une pièce de leur habitation avec la lumière allumée. Les elfes peuvent être très taquins et farceurs en cachant les lunettes ou les clés des hommes, aussi les islandais ne s’énervent pas comme nous dans de telles situations ils prennent cela avec philosophie en attendant que ces êtres malicieux aient fini de jouer avec.
Depuis quelques temps le marketing s’est quand même bien approprié le phénomène des esprits. C’est notamment le cas dans la ville de Hafnarfjördur où tous les lieux elfiques ont été soigneusement répertoriés pour aider ceux qui chercher leur contact et les aider à mieux cibler leurs recherches. Cette ville de la banlieue de Reykjavik est progressivement devenue la capitale des elfes, au grand dam de certains habitants qui n’apprécient pas qu’on exhibe le phénomène de la sorte.
Visiblement les services des ponts et chaussées islandais sont ceux à qui les Voettir créent le plus de soucis : on ne compte plus les cas pour lesquels ils ont fait faire un crochet à une route juste pour ne pas avoir à faire sauter un rocher qui n’était rien d’autre qu’un troll pétrifié. Les trolls sont très craints, plus que les elfes. Ce sont des esprits plutôt malfaisants, à l’allure grotesque plus proche de l’animal que de l’homme. Ils ne sortent que la nuit et si à l’aube ils sont touchés par les premiers rayons du soleil ils sont changés en pierre. Nombreux sont les lieux où on trouve ces trolls pétrifiés. Un des plus connus sont les aiguilles rocheuses de la plage de Vik appelées Reynisdrangar, qui signifie le rocher des trolls. Une meute de trolls auraient tenté d’entraîner un joli trois mâts contre la plage en luttant toute la nuit. Mais sans succès. Et aux premières lueurs de l’aube ils furent pétrifiés. D’après les islandais le coin serait maudit, plus d'une centaine de bateaux se seraient déjà échoués ici.
Les islandais considèrent également une autre catégorie d’esprits, ceux qu’ils appellent les fylgja et les hamingja qui sont des sortes de gardiens des familles. Chaque famille possède le sien, et il ne se manifeste que pour prévenir d’un danger et apporter une protection ou prévenir d’un malheur imminent.
Et les plus redoutés de tous les esprits sont les afturganga qui sont des sortes de revenants. Ils ont l’apparence d’êtres humains et viennent pour entraîner des hommes dans l’au-delà, ils sont par conséquent les plus difficiles à démasquer. Cependant ils ont un point faible : ils ne peuvent pas prononcer le nom de Dieu, qui se dit « Gud » en islandais. C’est d’ailleurs pour cette raison que le prénom féminin le plus répandue soit Gudrun, les fantômes ne peuvent donc pas prononcer leur nom et par conséquent ces personnes ne peuvent pas être entraînées dans l’au-delà.

Vues: 1653  •  Commentaires: 0  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Faune et flore Haut

Voir le dernier message Rejoindre Reykjavik depuis l'aéroport de Keflavik

Message Posté: 01 Juin 2012, 16:08

Posté par: Jouge

En atterrissant à l'aéroport de Kéflavik, le meilleur moyen de rallier la capitale Reykjavik et de prendre un Flybus. Le site avec les horaires et les tarifs sont ici : https://www.flybus.is/flybus
Dans l'aéroport le bureau de vente des tickets se trouve tout proche de la porte de sortie. Il y a un bus affrété à chaque arrivée d'avion. A chaque départ aussi un bus fait la tournée des hôtels.
De l'aéroport un bus part toutes les demi heures, le trajet dure entre 45 mn et 1 heure suivant l'hotel où vous demandez à être déposés. Le camping de Laugardalur et l'auberge de jeunesse sont les derniers points déservis après une heure minimum.
On peut également rejoindre la capitale en taxi mais cela coûte une petit fortune, dans les 100 €.
Pour ceux qui louent une voiture, il est préférable de la louer à une agence de l'aéroport pour éviter de perdre du temps en transfert en Flybus.
Image

Vues: 2130  •  Commentaires: 0  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Se déplacer Haut

Voir le dernier message trek

Message Posté: 29 Mai 2012, 10:19

Posté par: roca22

cher Jouge, j'ai attentivement lu votre blog, spécialement celui concernant votre trek avec votre enfant. Si pour les deux premières étapes la distance a été indiqué (15km puis 16km), pourriez vous me renseigner sur les 2 autres?
aussi, je souhaiterai savoir quelle échelle est nécessaire pour la carte afin d'avoir une précision optimale, ainsi que s'il est nécessaire d'avoir un GPS, ou cela vous a suffit carte/boussole? C'est questions peuvent sembler peu importante mais je n'ai jamais organisé de trek donc je m'interroge... merci par avance!

Vues: 443  •  Commentaires: 1  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Randonnées / Treks / Expéditions Haut

Voir le dernier message La chasse à la baleine

Message Posté: 11 Mai 2012, 16:26

Posté par: Jouge

La chasse à la baleine est un sujet qui déchaîne les passions en Islande.
Les eaux froides et riches en krill de l'Atlantique Nord est un endroit qui est favorable.
Quand une baleine s'échoue sur les côtes islandaises, la carcasse appartient à la ferme la plus proche. Il y a une législation là-dessus, une loi qui ne concerne d'ailleurs pas que les baleines, mais tout se qui s'échoue sur la côte : épaves, bois flotté...
A l'automne 2007 une baleine bleue s'est échouée sur une grève des fjords du nord ouest et y restée pas mal de temps avant qu'on ne s'aperçoive de sa présence, l'endroit étant très isolé, et le lieu peu ou pas du tout parcouru par les touristes à cette époque de l'année.
Le fermier n'a pas eu à se charger du dépecage, les autorités s'en sont chargé, ce qui l'a vraiment arrangé car cela représente un travail énorme, et la cacarsse n'a aucune valeur.
Mais la pêche de la baleine a longtemps été une activité très lucrative. Les norvégiens avaient construit des usines dans les fjords de l'ouest et les fjords de l'est. A l'époque de la chasse intensive, autour des années 1900, on fondait la graisse de l'animal directement sur place. Cette graisse servait entre autre pour l'éclairage. Elle était vendue dans toute l'Europe ! Donc autour de 1900 la chasse s'est intensifiée avec la révolution industrielle et la mise au point de nouvelles armes comme le lanceur de harpons. Tout cela a conduit à une surexploitation. De ce fait l'Islande a interdit la chasse à la baleine en 1915... pour l'autoriser à nouveau en 1949. Puis re-interdiction en 1985, et reprise en 2006.
On en trouve actuellement dans les restaurants de Reykjavik. Mais il a toujours été possible de trouver des restaurants qui en servent, même quand la chasse était encore interdite, les restaurateurs affirmant qu'il s'agissait de stocks congelés datant de l'époque où la chasse était aurorisée.
Ce n'est pas un plat plus qher qu'un autre. J'y ai goûté en 2012 pour 3200 kr. je crois me souvenir. Si votre religion vous interdit de mordre dedans vous pouvez aller faire du whale-watching, activité d'observation depuis le milieu des années 80. Mais on voit rarement quelque chose d'après les témoignages que j'ai pu avoir.

Vues: 642  •  Commentaires: 0  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Faune et flore Haut

Voir le dernier message Guesthouse à Reykjavik : Snorri Guestouse

Message Posté: 04 Mai 2012, 15:45

Posté par: Jouge

Salut,

en mars 2012 j'ai passé 3 nuits dans la Snorri Guesthouse au 61 Snorrabraut à Reykjavik 105.
Leur site web est ici ===> http://www.guesthousereykjavik.com/

L'accueil a été excellent, le rapport qualité pris me semble dur à battre. Il faut dire que les tarifs d'hiver sont bas, et qu'ils proposent la troisième nuit gratuite si les 3 nuits sont consécutives.
Les chambres ont toutes un mini lavabo, une télé et un radio réveil en très bon état. La douche est en option moyennant un suplément mais tous les palliers bénéficient d'une salle de bains avec douche, lavabo et WC.
Les chambres individuelles pour une personne sont très étroites, la télé est vraiment très petite.
Les chambres doubles sont très spacieuses au contraire et la télé retrouve une taille normale.
Image

Les chambres sont relativement propres à part quelques moutons sous les lits, mais nous sommes en Islande et les moutons sont partout : sur les routes, sous les lits des guesthouses... :lol:

Choisir si possible une chambre côté jardin car les chambres côté rue sont bruyantes jusque tard dans la nuit à cause de la grande artère qui passe sous les fenêtre (carrefour).

Les petits-déjeuner sont complets : céréales, plusieurs variétés de pain et de confiture, beurre, fruits, yahourts, lait, café, chocolat en poudre...

Une bonne adresse.

Image

Vues: 1066  •  Commentaires: 0  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Hébergement Haut

295 sujets

Page 57 sur 59Précédente  1 ... 54, 55, 56, 57, 58, 59  Suivante

cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit