Islande

Voyage en Islande


Heures au format UTC + 1 heure


Menu principal
Index du forum
Portail
Rechercher
Inscription
Membres
L’équipe du forum
FAQ
Sujets récents
MessageIslande août 2017 : Hverfisflj
Posté: 18 Sep 2017, 17:27
Auteur: acd

MessageLe Landmannalaugar
Posté: 18 Aoû 2017, 15:27
Auteur: Jouge

MessageRestaurant Apotek à Reykjavik
Posté: 18 Aoû 2017, 10:32
Auteur: Jouge

Pas de sondages disponibles
L'équipe du forum

Administrateurs

Jouge
Mots clés
alors après assez aussi autre autres avant avec avoir beaucoup bien bonjour bonne camping carte cela certains cette comme dans depuis deux donc elle encore entre faire fait faut fois heures http islande journée jours juin jusqu landmannalaugar leur mais merci moins même nord nous partir passer pays peut place plus possible pour prendre puis quand quelques randonnée refuge reykjavik salut sans sont sous surtout temps tente toujours tous tout trek trop trouve très vers voir vous vraiment été être
Statistiques du forum
Messages 1015
Messages par jour 0.48
Messages par membre 6.42
Messages par sujet 3.46

Sujets 293
Sujets par jour 0.14
Sujets par membre 1.85

Membres 158
Membres par jour 0.08

Dernier membre umma
Recherche sur le forum
Recherche avancée
News du forum

Voir le dernier message Hornstrandir

Message Posté: 08 Juin 2012, 10:30

Posté par: Jouge

Le Hornstrandir est une péninsule, une pointe de terre à l’extrême nord-ouest de l’Islande dans les fjords du nord-ouest. C’est une réserve naturelle depuis 1975.
La région a été abandonnée par la population depuis les années 50 à cause des conditions météo difficiles. Jusqu’à cette époque on trouvait encore là-haut quelques petits villages isolés dont les habitants vivaient de la pêche, de la chasse aux oiseaux, de la récolte de duvet d’eider, du ramassage des œufs… De nos jours il n’y a plus d’habitants à l’année, seules certaines bâtisses ont été restaurées et servent de villégiature pour l’été.
C’est un grand plateau basaltique bordé au nord par des falaises dont la plus haute est celle du cap d’Hornbjarg avec 500 mètres de haut. C’est une terre très ancienne, c’est la partie d’Islande qui s’est formée en premier.
Cette terre n’est pas seulement abandonnée des hommes, mais également des moutons qu’on envoie paître ailleurs durant l’été. C’est l’absence de moutons qui explique la grande variété de végétaux qu’on y trouve (plus de 260 espèces de plantes). Certaines espèces prennent ici leurs aises alors qu’elles sont très rares dans d’autres régions.
On a de grandes chances d’y croiser des renards polaires qui sont très nombreux dans la réserve. Le renard polaire y est même devenu l’animal emblématique et sa chasse est interdite. On peut en croiser ailleurs en Islande mais ils sont beaucoup plus rares suite à leur chasse intensive pour protéger les moutons. Lors de ma traversée du pays à skis en mars 2012 j’ai pu observer des traces après le refuge de Laugafell dans le Sprengisandur.
A part cela les seuls autres animaux qu’on trouve sont des oiseaux marins qui nichent dans les falaises du nord de la péninsule.
L’accès au Hornstrandir est assez compliqué. Mais le plus facile et le moins cher reste d’y accoster par bateau en partant d’Isafjordur. Les horaires des bateaux sont ici : http://www.nat.is/travelguideeng/boat%2 ... fjords.htm
Aucune route ni piste ne mène dans cette zone, une piste de terre finit un peu après la baie de Kaldalon, le passage est barré par le seuls glacier de la région, le Drangajokull. Glacier sur lequel il est biensûr dangereux de s’aventurer seul : en 2007 deux randonneurs y sont mort, on ne les a jamais retrouvé (sont-ils tombés dans une crevasse ?) les autorités n’ont retrouvé que leur tente vide. La piste se termine en cul de sac à la petite église d’Unadsdalur.
Il est possible de sa faire déposer en Zodiac à la pointe ouest de la réserve à Saebol dans la baie d’Adalvik et de se faire récupérer à Grundavik au sud du fjord Jokulfirdir. Mais il existe d’autres combinaisons car la péninsule est desservie par 3 compagnies maritimes à partir seulement de la fin juin, autour du solstice d’été. Les liaisons par bateau ne se font pas quotidiennement mais certains jours seulement, et la traversée peut s’avérée éprouvante à cause de l’été de la mer.
La randonnée est la seule activité qui peut inciter les gens à se rendre dans la réserve. Cependant il faut bien noter qu’il n’existe aucun tracé, aucune piste balisée, on ne trouve que quelques cairns construits par des randonneurs au sommet de certaines collines. Le coin est très humide et le brouillard peut être souvent de la partie. Au vu de tout cela il faut de bonne connaissances en orientation. Pour préparer une randonnée dans cette région on peut travailler sur cette carte au 1/100 000 :
Image
Une semaine n’est pas un délai suffisant, il faut prévoir au minimum 10 jours. Pour les utilisateurs d’une boussole la déclinaison magnétique est là-haut plus forte que partout ailleurs en Islande.
Les conditions météo peuvent être très mauvais et bloquer les trekkeurs plusieurs jours dans des refuges de secours disséminés un peu partout ; Des témoignages existent là-dessus sur le web. Il faut également prévoir la traversée de gués profonds qui après des grosses pluies peuvent être très profonds et infranchissables. Ne nombreuses zones sont marécageuses obligeant à se déchausser.

Vues: 1128  •  Commentaires: 0  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Itinéraires / sites Haut

Voir le dernier message Ravitaillement/achats produits lyophilisés

Message Posté: 05 Juin 2012, 21:05

Posté par: Céline

Bonsoir,

Je vais partir pour un trek de trois semaines en Islande avec mon ami. Une première randonnée en 11 étapes (départ de Rjupnavellir), qui nous amènerait à Vik, puis... on est un peu en train de "construire" ou rêver la suite. Nous allons emmener des produits Lyophilisés pour la première partie de notre voyage, et ensuite acheter le reste sur place. Je voulais savoir si, mis à par Reykjavik, il y avait d'autres endroits (Höfn par exemple?) où nous pourrions nous ravitailler en produits lyophilisés?

Merci d'avance pour les réponses!

Céline

Vues: 1600  •  Commentaires: 4  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Alimentation Haut

Voir le dernier message 1 semaine de trek

Message Posté: 04 Juin 2012, 01:24

Posté par: Antoine

Cher Jouge,

Je sais que c'est une question de goûts, priorités, etc... Mais quelles seraient tes recommandations pour un premier - court - voyage de 1 semaine en Islande? Le voyage est clairement oriente randonnée/paysages/tente plutôt que tourisme et confort.

Il semble qu'on peut facilement perdre du temps dans les transports... Recommanderais tu de rester dans une région plutôt que plusieurs? ou alors plusieurs régions avec déplacements en voiture?
As tu des guides de rando a recommander? (ca semble assez rare, j'ai trouve le Rother mais pas grand chose de plus)

Merci d'avance pour tes conseils,

Antoine

Vues: 1668  •  Commentaires: 3  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Randonnées / Treks / Expéditions Haut

Voir le dernier message Huldufolk, le peuple invisible ( Trolls, elfes, ... )

Message Posté: 07 Juin 2012, 10:02

Posté par: Jouge

Je ne suis pas sûr qu'on puisse classer les elfes et les trolls dans la catégorie faune, mais bon à défaut...
Quand on voyage en Islande on est frappé par la faible densité de population, environ 2 habitants au km². Pour donner un ordre d’idée le département français (hors Guyane) le moins peuplé est la Lozère avec 15 habitants au km².
Dans certains coins on peut rouler sans croiser âme qui vive pendant plusieurs heures, la majorité de la population étant rassemblée dans le sud-ouest autour de Reykjavik.
Quand on évolue au milieu de tout ce vide il est facile d’imaginer, de sentir des présences d’êtres de l’au-delà. Même pour les personnes qui ont un esprit rationnel, il est difficile de s’en tenir à la logique pure, de se contenter du rationnel. Beaucoup d’islandais croient aux esprits, les Voettir comme ils les appellent, dont les plus communs sont les elfes et les trolls. Ils leur accordent beaucoup de respect, même si ce respect est souvent basé sur la peur.
Plus de la moitié des islandais sont certains qu’ils existent, et 5 % de la population dit déjà avoir eu un contact avec eux. Et il ne s’agit pas là de groupes de quelques illuminés complètement allumés, mais de personnes instruites, bien installées dans la vie avec la tête correctement câlée. Et quand certains témoignent avoir eu un contact avec ces esprits, les islandais ne haussent pas les épaules et de lèvent pas les yeux au ciel, ils respectent. Dans les villes et villages on ne débroussaille jamais totalement un coin de jardin afin de laisser aux elfes de quoi s’alimenter. Dans le même esprit on interdit aux enfants de grimper sur les rochers.
Les elfes sont très répandus en Islande m’a confié un islandais. Ce sont des créatures légendaires plutôt bienfaitrices. Les islandais prennent grand soin d’éviter de troubler leur quiétude pour ne pas s’attirer leurs foudres. Ainsi il n’est pas rare que les services des ponts et chaussées dévient une route en lui faisant décrire un surprenant virage quand il est connu que des elfes habitent sur le tracé prévu. Il ne s’agit pas là de vieilles croyances ou de simple folklore, tout ceci est pris très au sérieux par tous ceux qui seraient susceptibles d’avoir à faire à eux. Dans les villes il existe des lieux à elfes, les alfastadir, dont un très connu se situe à la sortie de Reykjavik où la route fait un crochet pour éviter un roc. Au départ la route était sensée être en ligne droite d’après les plans, mais quand les bull dozer ont commencé déplacer ce rocher des catastrophes se sont produites en chaîne. Certains ouvriers auraient même préféré démissionner suite à cela.
Avant de lancer les travaux d’une route qui doit traverser une zone habitée par les elfes, on consulte souvent sinon systématiquement un chargé des affaires elfiques. On prend grand soin de ne pas assombrir les relations entre les hommes et ces Voettir.
On peut aussi constater dans une rue de la banlieue de Reykjavik, à Kopavogur, qu’il manque mystérieusement un numéro, on passe du 10 au 14, on n’a rien construit au n°12 qu’on a prudemment laissé aux elfes. Dans cette ville il existe d’ailleurs ce qu’on appelle la « Alfholsvegur », la route de l’elfe.
De même dans la ville de Grundafjördur les numéros d’une rue passent du 82 au 86. Le N°84 n’existe pas, on trouve à la place un gros rocher que les autorités islandaises ont préféré laisser en place car habité par les elfes.
En fait les elfes ne se montrent aux hommes que dans de rares situations, soit pour protéger et aider les hommes soit pour leur demander de l’assistance. Beaucoup d’islandais ont une histoire personnelle à raconter au sujet de ces êtres plutôt malicieux.
Il paraît aussi qu’à Noël, quand les habitants sont tous à l’église, les elfes entrent dans les maisons vides et y font la fête. Durant les longues nuits d’hiver les rues des villes restent éclairées 24 heures sur 24, et souvent les islandais laissent une pièce de leur habitation avec la lumière allumée. Les elfes peuvent être très taquins et farceurs en cachant les lunettes ou les clés des hommes, aussi les islandais ne s’énervent pas comme nous dans de telles situations ils prennent cela avec philosophie en attendant que ces êtres malicieux aient fini de jouer avec.
Depuis quelques temps le marketing s’est quand même bien approprié le phénomène des esprits. C’est notamment le cas dans la ville de Hafnarfjördur où tous les lieux elfiques ont été soigneusement répertoriés pour aider ceux qui chercher leur contact et les aider à mieux cibler leurs recherches. Cette ville de la banlieue de Reykjavik est progressivement devenue la capitale des elfes, au grand dam de certains habitants qui n’apprécient pas qu’on exhibe le phénomène de la sorte.
Visiblement les services des ponts et chaussées islandais sont ceux à qui les Voettir créent le plus de soucis : on ne compte plus les cas pour lesquels ils ont fait faire un crochet à une route juste pour ne pas avoir à faire sauter un rocher qui n’était rien d’autre qu’un troll pétrifié. Les trolls sont très craints, plus que les elfes. Ce sont des esprits plutôt malfaisants, à l’allure grotesque plus proche de l’animal que de l’homme. Ils ne sortent que la nuit et si à l’aube ils sont touchés par les premiers rayons du soleil ils sont changés en pierre. Nombreux sont les lieux où on trouve ces trolls pétrifiés. Un des plus connus sont les aiguilles rocheuses de la plage de Vik appelées Reynisdrangar, qui signifie le rocher des trolls. Une meute de trolls auraient tenté d’entraîner un joli trois mâts contre la plage en luttant toute la nuit. Mais sans succès. Et aux premières lueurs de l’aube ils furent pétrifiés. D’après les islandais le coin serait maudit, plus d'une centaine de bateaux se seraient déjà échoués ici.
Les islandais considèrent également une autre catégorie d’esprits, ceux qu’ils appellent les fylgja et les hamingja qui sont des sortes de gardiens des familles. Chaque famille possède le sien, et il ne se manifeste que pour prévenir d’un danger et apporter une protection ou prévenir d’un malheur imminent.
Et les plus redoutés de tous les esprits sont les afturganga qui sont des sortes de revenants. Ils ont l’apparence d’êtres humains et viennent pour entraîner des hommes dans l’au-delà, ils sont par conséquent les plus difficiles à démasquer. Cependant ils ont un point faible : ils ne peuvent pas prononcer le nom de Dieu, qui se dit « Gud » en islandais. C’est d’ailleurs pour cette raison que le prénom féminin le plus répandue soit Gudrun, les fantômes ne peuvent donc pas prononcer leur nom et par conséquent ces personnes ne peuvent pas être entraînées dans l’au-delà.

Vues: 1542  •  Commentaires: 0  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Faune et flore Haut

Voir le dernier message Rejoindre Reykjavik depuis l'aéroport de Keflavik

Message Posté: 01 Juin 2012, 16:08

Posté par: Jouge

En atterrissant à l'aéroport de Kéflavik, le meilleur moyen de rallier la capitale Reykjavik et de prendre un Flybus. Le site avec les horaires et les tarifs sont ici : https://www.flybus.is/flybus
Dans l'aéroport le bureau de vente des tickets se trouve tout proche de la porte de sortie. Il y a un bus affrété à chaque arrivée d'avion. A chaque départ aussi un bus fait la tournée des hôtels.
De l'aéroport un bus part toutes les demi heures, le trajet dure entre 45 mn et 1 heure suivant l'hotel où vous demandez à être déposés. Le camping de Laugardalur et l'auberge de jeunesse sont les derniers points déservis après une heure minimum.
On peut également rejoindre la capitale en taxi mais cela coûte une petit fortune, dans les 100 €.
Pour ceux qui louent une voiture, il est préférable de la louer à une agence de l'aéroport pour éviter de perdre du temps en transfert en Flybus.
Image

Vues: 1971  •  Commentaires: 0  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Se déplacer Haut

293 sujets

Page 56 sur 59Précédente  1 ... 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59  Suivante

cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit