Islande

Voyage en Islande


Heures au format UTC + 1 heure


Menu principal
Index du forum
Portail
Rechercher
Inscription
Membres
L’équipe du forum
FAQ
Sujets récents
MessageExplosion du tourisme
Posté: 09 Sep 2016, 12:08
Auteur: Jouge

MessageExpédition à pied-stop / 1 moi
Posté: 06 Sep 2016, 13:32
Auteur: Mack

MessageVoyage en Islande dans 2 semai
Posté: 25 Aoû 2016, 16:17
Auteur: Mayonnaiz

Pas de sondages disponibles
L'équipe du forum

Administrateurs

Jouge
Mots clés
alors après assez aussi autre autres avant avec avoir beaucoup bien bonjour camping carte cela certains cette comme dans depuis deux donc elle encore entre faire fait faut fois haut heures http islande journée jours juin jusqu landmannalaugar leur mais merci moins même nord nous partir passer pays peut place plus possible pour prendre puis quand quelques randonnée refuge reykjavik salut sans sont sous surtout temps tente toujours tous tout trek trop trouve très vers voir vous vraiment été être
Statistiques du forum
Messages 894
Messages par jour 0.52
Messages par membre 6.34
Messages par sujet 3.25

Sujets 275
Sujets par jour 0.16
Sujets par membre 1.95

Membres 141
Membres par jour 0.08

Dernier membre Mack
Recherche sur le forum
Recherche avancée
News du forum

Voir le dernier message Expédition à pied-stop / 1 mois vers octobre

Message Posté: 06 Sep 2016, 13:32

Posté par: Mack

Bonjour à Jouge et à tous ceux qui liront mon post !

Je suis nouveau sur ce forum, et c'est vraiment avec plaisir que j'ai lu les différents sujets déjà créés. Si mon post ne se trouve pas dans la bonne catégorie, je tiens à m'en excuser.

Rentrons dans le vif du sujet ! Je souhaite et veux partir en Islande seul, après la fin de mes études, qui fera office de coupure entre diplôme et premier emploi (donc j'ai le temps, ce n'est pas pour cette année).
La durée serait pour un mois (environ), de mi-septembre à mi-octobre. Je souhaite faire le tour de du pays, à pied - stop en faisant du camping (sauvage de préférence (de toute façon les autres ferment je crois), logement chez l'habitant,..).

Une des premières questions qui me vient est : 1 mois est-il suffisant pour faire le tour en étant à pied/stop ? sachant qu'à cette période il y a beaucoup moins de circulation.
Si la réponse est non, aurais-tu (auriez-vous) une estimation du temps nécessaire ? J'ai lu il me semble que tu préférais le sud de l'île, de ton avis donc ça sera la zone à privilégier si je devais renoncer à faire le tour de l'île ?

J'ai lu que les conditions climatiques pouvaient très vite changer ("4 saisons en une journée"), et se dégrader également vers fin-septembre. En voulant camper (et même pour la marche), est-ce qu'à cette saison il peut y avoir beaucoup (+30 cm) de neige ? J'avoue que cela me fait un petit peur peur au niveau de la tente. J'ai lu que les températures ne variaient pas beaucoup, donc pas de problème de ce côté là. Au niveau géographique, en plus de faire le tour de l'île, j'aimerai faire comme tout bon touriste le trek de Laugavegur (plus de bus à ce moment la, mais des personnes y vont bien en 4x4 ?). Globalement, je ne sais pas si certains endroits sont rédhibitoires en fonction de la saison ou du temps.

Pour le ravitaillement, il n'est possible que dans les "grosses" villes ou même les petits villages proposent des magasins ?

Autre question qui peut être idiote, mais est-ce que "couper à travers champs" est autorisé / déconseillé / présente un danger (en fonction de la saison également) ? Le but de mon voyage étant aussi de pouvoir me retrouver seul face à la nature pendant des périodes.

Je pense que j'aurai d'autres questions en fonction des réponses, merci d'avance de répondre à toutes celles là !

Merci aussi pour toutes les informations que tu as déjà pu donner, et du temps que tu prends pour répondre à chacun !

Mack

Vues: 81  •  Commentaires: 8  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Randonnées / Treks / Expéditions Haut

Voir le dernier message Explosion du tourisme

Message Posté: 09 Sep 2016, 12:08

Posté par: Jouge

En 2015 l’Islande a connu une augmentation de 34 % de visiteurs. C’est une sacrée manne pour l’économie du pays, cela l’aide à se relever de la crise, le tourisme devenant la première source de revenu du pays.
En l’espace de 10 ans le nombre de visiteurs a plus que doublé avec, 1,7 million en 2016.
Il y a plusieurs causes à cette augmentation de la fréquentation. En 2010 le volcan Eyafjallajokull a paralysé le ciel aérien en Europe, projetant du coup l’Islande sur le devant de la scène. La situation de plusieurs pays dans le monde s’est dégradé niveau tourisme à cause du terrorisme, et dans le domaine cinématographique plusieurs films et séries ont fait une bonne pub gratuite à l’Islande : Game of Thrones , Oblivion, Interstellar…
Il y a aujourd’hui 4 grands bateaux de croisière offrent des tours de l’île.
Le gain financier pour le pays est énorme, ramené au nombre d’âmes dans le pays cela représentante 7000 € par habitant.
Seulement voilà, cette situation nouvelle a quelques inconvénients… En arctique la nature s’abîme plus vite qu’elle ne se régénère, on trouve de plus en plus de 4 X 4 qui roulent en hors-piste. On vu certains campeurs camper un peu n’importe où, comme sur des parkings en ville et laissant les lieux dans un endroit déplorable après leur passage, mais aussi dans des lieux plus insolites comme ce couple de canadiens surpris au petit matin dans l’église de Reykholar par un habitant du village. Ils cuisinaient avec leur réchaud ce qui peut s’avérer dangereux car l’édifice est entièrement en bois, et avaient étendu leurs affaires à sécher défigurant l’intérieur. Tous les touristes n’adoptent pas ce genre de comportement bien sûr mais sur le nombre il y en a quelques-uns qui font chuter la moyenne. C’est dommage car à l’avenir l’église Reykholar sera fermée à clé, donc on ne pourra plus la visiter librement. Les habitants d’Egilstadir commencent à perdre patience à la vue de tous ces camping-cars stationnées un peu partout et qui défigurent le paysage. Pour éviter ce genre de désagrément, on a créé des campings spéciaux pour les camping-cars.
Le pays a accepté trop de touristes d’un coup, sans avoir les infrastructures suffisantes. Certains site de la ring road ont installés des toilettes en urgence, d’autres sites ont été contraints d’améliorer leur balisage pour plus de sécurité comme à Gullfoss. Le site de Geysir devient dangereux quand 200 personnes se pressent autour du geyser. Lorsde mon premier séjour en Islande à la fin des années 90 on était 2 ou 3 touristes autour du geyser le soir, ce qui aujourd’hui n’est plus possible. Il est évident que les infrastructures du cercle d’or sont encore très insuffisantes, et rendre le site de Geysir payant ne refroidira personne de venir visiter ce site facilement accessible depuis la capitale. Et que dire du Blue Lagoon où il faut désormais réserver avant de s’y rendre.
La région des fjords de l’ouest restait encore épargnés par ce genres de désagrément et gardait son isolement, aujourd’hui est également très fréquentée. D’ailleurs 3 moutons écrasés par jour. Quand on écrase un mouton il faut théoriquement le signaler aux autorités, ce qui en réalité n’est presque jamais le cas. Inutile de préciser que sur la route n° qui fait le tour de l’île on observe des records de trafic, et du coup il peut devenir dangereux d’y faire du vélo.
Les routes dites « gravel surfaces » donc non-goudronnées sont pour beaucoup retravaillées au bull dozer chaque printemps, mais là cette remise à niveau devient insuffisante. Ce genre de routes se détériore beaucoup plus rapidement avec l’augmentation du trafic, ces routes deviennent même dangereuses car il se crée des ornières, des nids de poule. Il y a quelques années on ne se méfiait des pistes non goudronnées qu’à leur début et à leur fin avec le fameux panneau « Malbik Endar » (= fin de la surface goudronnée), aujourd’hui il faut y être très prudent tout du long. D’ailleurs on assiste à une explosion du nombre de sorties de secours pour des touristes embourbés sur ces pistes après qu’il ait plu (c’est surtout vrai dans les highlands, route 35…).
Certains touristes ont vraiment une attitude qui traduit l’ignorance des dangers que peut recéler le pays : récemment, à plusieurs reprises certains se sont fait happés par des vagues sur la plage de cendre noire de Vik, d’autres ont dû être secourus par les Rescue Team car ils étaient montés sur les ice bergs de Jokullsarlon. Les secours sont gratuits en Islande, organisés par des bénévoles, et cela pourrait changer suite à ce genre de comportements. Partout dans le pays ces comportements non adaptés font que les admissions dans les hopitaux ont augmenté de plus de 40 % ces derniers temps.
En ce qui concerne le mythique Laugavegur a été le premier touché par le phénomène de sur fréquentation où on compte désormais plus de 100 000 randonneurs durant la saison estivale… C’est sûr qu’avec le mythique Landmannalaugar et sa source chaude au bout il y avait peu de chance qu’il n’échappât à la règle. Mais ces grands espaces vides sont l’identité de l’Islande et se retrouver à plus de 60 dans la source du Landmannalaugar n’a plus aucun charme.
De nouvelles infrastructures ont été créées comme un bâtiment de douches à Emstrur, un nouveau bâtiment à l’étape d’Alftavatn… Cela rend le trek beaucoup plus facile et créée un appel d’air. A quand un terrain de tennis à Thorsmork et des toboggans aquatiques dans la source chaude du Landmannalaugar ? Les autorités affirment dépenser l’équivalent de 700 000 € par an pour l’entretien du Laugavegur.
Visiter le pays en hiver n’est même plus une garantie d’avoir les paysages islandais rien que pour soit, là aussi le tourisme de masse gagne du terrain à vitesse grand V.
Mais dès l’arrivée en Islande commence une vraie foire d’empoigne pour récupérer ses bagages sur les tapis roulants de l’aéroport. Avec la création de nouvelles lignes aériennes ils ont été contraints d’installer un nouveau système de manutention des bagages capable de gérer 5000 bagages à l’heure. Avec 6,25 millions de touristes par an c’était nécessaire mais restera certainement insuffisant pour les 14 millions prévus en 2040.
Malgré l’afflux de tous ces touristes en nombre, les habitants de Reykjavik ont à 86 % une idée positive des touristes. Tu m’étonnes John !
Une piste serait peut-être de sortir des sentiers battus. Certains tours operators ne proposent plus la visite du Landmannalaugar et l’ont remplacé par le massif des Kerlingarfjoll tout aussi coloré. Peut-être qu’en incitant les voyageurs à venir en juin et septembre on arriverait à limiter les dégâts en lissant la fréquentation de certains site. Ce n’est même pas sûr…

Vues: 45  •  Commentaires: 0  •  Écrire un commentaire  •  Forum: DIVERS Haut

Voir le dernier message Voyage en Islande dans 2 semaines.. need informations !

Message Posté: 25 Aoû 2016, 16:17

Posté par: Mayonnaiz

Salut salut,

Alors désolé d'avance à Jouge si mon message ne se trouve pas dans la bonne catégorie, il va regrouper tellement de questions de différents sujets (équipements, treks, déplacements, etc..) que je ne trouvais pas de "catégorie adéquate" et je n'ai vraiment pas envie de faire un sujet différent pour chacune de mes questions... :(

Dans 2 semaines, je pars avec avec un ami pendant 19 jours en Islande. Du 08/09 au 27/09, nous partons avec la compagnie Icelandair, jusque là.. pas beaucoup de questions..!

Concernant l'équipement, il faut savoir avant toute chose qu'on a loué une voiture chez GoIceland.. J'espère qu'on aura pas de mauvaises surprises, j'ai vu des avis positifs et négatifs sur cette compagnie de location, mais j'ai l'impression qu'il n'y en a pas une pire ou mieux qu'une autre. J'ai plus l'impression que c'est surtout et avant tout une question de chance, non ?

Bref, nous avons loué une Hyundai Tucson 4WD pour les routes F puisque nous comptons faire le tour de l'île ou presque....

C'est le moment des questions..!

1) Tout d'abord, est-ce que les gens là-bas comprennent et parlent un peu le français ou c'est only anglais ? - Pour moi, ça n'est pas trop un soucis, j'arrive à m'exprimer et me faire comprendre même si c'est pas toujours folichon, mais mon ami ne pète pas un mot d'anglais et ça le met mal à l'aise. Clairement pas une question existentielle, mais c'est toujours bien de savoir.  ;)

2) Nous comptions faire le trek du Landmannalaugar en partant de Skogar en passant par Thorsmork pour finir au Landmannalaugar, mais là... quelques questions s'imposent... :crazy:

Si nous allons en voiture jusque Skogar, comment fait-on ? Peut-on laisser la voiture là-bas quelque part pendant 5 jours sur un terrain, dans un camping ou au bord de la route, est-ce que c'est dangereux et surtout est-ce autorisé ?
Du coup, la question que l'on se pose aussi, c'est... Si on démarre de Skogar, quand est arrivé au Landmannalaugar et qu'on a fini notre trek, comment on fait pour revenir à la voiture ? - Parce que si on doit tout refaire en sens inverse, c'est juste impossible.
Y a-t-il encore des bus à cette période de l'année ? Et si oui, font-ils ce trajet ? - Landmannalaugar - Thorsmork ? Pour revenir à notre véhicule?

3) Concernant les stations-service, je n'ai pas bien compris cette histoire de carte à acheter et qu'il faut pas remplir au maximum ou je ne sais pas trop quoi, quelqu'un peut m'éclairer à ce sujet concernant les stations-service? Est-ce qu'on peut payer en liquide avec des ISK ? Oui, non ? Peut-on payer avec une carte MASTERCARD ou VISA ? Ou faut-il absolument avoir leur carte avec le système auquel je n'ai absolument rien compris !?

Aussi, dans ces stations-service vendent-ils des trucs à grignoter dans certaines d'entre elles ? Je pense notamment aux stations N1 à certains endroits où il n'y a absolument rien à acheter ?

4) Concernant l'équipement, on a pris (je crois) le top du top ou presque mais j'aurais quand même aimé avoir ton avis (Jouge) ou vos (d'autres peuvent répondre bien entendu) avis.
N'oublions pas que à part le trek du Landmanna (si on peut le faire) et peut-être une ou 2 journées où ne seront totalement sans la voiture, on se déplacer principalement en voiture et on ne marchera que quelques heures et on compte dormir dans les campings (une questions à sujet d'ailleurs viendra, mais... dans mon prochain message!)

Tente: http://www.azimut-nature.com/tente-sval ... rettyPhoto
Sac à dos: https://www.trekkinn.com/montagne/ospre ... /1120676/p
Tapis de couchage: https://www.trekkinn.com/montagne/therm ... 36028059/p
Sous-vêtement haut & bas: Ce sont des sous-vêtements de la marque IceBreaker, ce qu'on m'a recommandé à plusieurs reprises dans différents magasins.
Icebreaker Everyday L/S Crewe pour le haut et Icebreaker Anatomica Leggings W/Fly pour le bas.
Sac de couchage: https://www.trekkinn.com/montagne/vaude ... 35958337/p
Lampe frontale: https://www.trekkinn.com/montagne/black ... 36147028/p
Pantalon: http://www.asadventure.com/befr/fjaellr ... olour=4246
Chaussure: http://www.asadventure.com/befr/meindl- ... olour=3622

Les chaussettes, gants, bâtons, etc sont de la même gamme que ce qui est ci-dessus. Est-ce que l'équipement est correct ? :roll:

Vues: 127  •  Commentaires: 8  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Randonnées / Treks / Expéditions Haut

Voir le dernier message Dernières questions avant départ trek fin août 2016

Message Posté: 11 Aoû 2016, 17:18

Posté par: Jooo

Bonjour à tous,

Dans 2 semaines, nous allons en Islande ! Et on commencera le trek Laugavegur.

Voici notre parcours : de Thorsmork au Landmannalaugar :

- 27.08.16 : On prend le bus tôt le matin sur la capitale, arrivée vers midi à Þórsmörk, début du trek vers Emstrur 3-5h de marche. Nuit sous tente sur place.
- 28.08.2016 : Emstrur (Botnar) vers Álftavatn 15 km +40 m 6-7 h. Il s'agit là de la grosse journée de marche, et avec pas mal de gués. Nuit sous tente sur place.
- 29.08.2016 : Álftavatn vers Hrafntinnusker 12 km +490 m 4-5 h. Nuit sous tente sur place.
- 30.08.2016 : Hrafntinnusker vers Landmannalaugar 12 km -470 m 4-5 h. Nuit sous tente sur place.
- 31.08.2016 : Départ vers 14h00 pour retour sur la capitale en soirée.

J'ai quelques questions :
- Au niveau des gués, les plus costauds (2) sont sur les 2 premières étapes. Comment bien les appréhender ? D'ailleurs, j'ai cru comprendre que la rivière Blafjallkrisl avait bien monté, j'espère que ça ira...
- Si nous marchons bien, et qu'on arrive tôt au lieu de campement, y a t-il des petites ballades à faire ? Si oui, lesquels ?
- Fin août, faut il prévoir un collant du style running sous le pantalon de marche ?
- Est-il envisageable de doubler la dernière étape malgré que l'avant dernière soit la plus belle ? Bon, tout dépendra du physique aussi ! Mais faut-il mieux faire en temps normal ou bien rester du coup deux jours au Landmannalaugar ?

Merci,

Vues: 112  •  Commentaires: 1  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Randonnées / Treks / Expéditions Haut

Voir le dernier message Exploration du Landmannalaugar

Message Posté: 27 Nov 2012, 13:56

Posté par: Jouge

A partir du Landmannalaugar plusieurs petites randonnées d’exploration sont possibles, on peut passer deux jours sur place. Une carte du site est visible ici : http://www.landmannalaugar.info/Design/ ... laugar.pdf

- Volcan Ljotopollur : les pentes rouge du volcan lui donne un côté féerique. C’est un maar, c'est-à-dire que c’est un ancien cratère d’explosion rempli d’eau. Le diamètre du cratère fait environ 1500 mètres. Depuis le camping du Landmannalaugar il faut compter un peu plus d’une heure de marche, en tout et pour tout il est possible de faire l’aller retour en une demi journée voir moins, tout dépend du temps passé sur place. Possibilité de faire le tour du cratère, ça grimpe assez mais ça ne présente aucune difficulté particulière.
Image
- Blàhnùkur : au sud du camping se le Blàhnùkur, la montagne bleue. La pente est forte pour arriver au sommet avec 350 mètres de dénivelé positif. Le sentier bien marqué serpente beaucoup pour atténuer la pente, et de là-haut la vue panoramique est magnifique à 360 °. Vers le nord on arrive à distinguer le glacier Hofsjökull par temps dégagé. Si le temps est clair, là-haut perché la vue doit bien porter jusqu’à 80 kilomètres.
Eviter de faire l’ascension par vent fort car ce dernier soulève la poussière et la progression peut devenir difficile.
Image
- Hrafntinnusker : il est possible de monter jusqu’au refuge Höskuldsskàli à Hrafntinnusker. Hrafntinnusker signifie les écueils du noir de corbeau et c’est vrai qu’arrivé au refuge tout est noir aux alentours, le sol est recouvert d’obsidienne. Cette excursion est en fait la première étape du très populaire trek Laugavegurinn et représente 11 km qu’on peut effectuer en 3 heures minimum, l’étape est une longue montée ininterrompue. Certains mettrons 5 heures, c’est d’ailleurs le temps « officiel » qui apparait sur le panneau au départ du Landmannalaugar. Ne partir que par beau temps en s’étant renseigné sur la météo auprès des gardiens, car en cas de tempête ça peut devenir l’apocalypse (voir mon trek de septembre 2007).
Image

- Brennisteinsalda : ce volcan multicolore dont le nom signifie « vague sulfurique » est l’emblème du Landmannalaugar et se situe juste derrière le camp. On peut effectuer son ascension en passant par la petite vallée de Vondugil recouverte de linaigrette, le coin est magique. Cette excursion prend deux heures maximum.


- Hattur : au sud du camp on peut monter sur la montagne Hattur qui offre des vue époustouflantes sur la vallée de la Jokulgil avec des montagne de rhyolite qui passent par tous les tons orangés qui existent, du jaune clair au marron.

- Hàalda : à l’ouest du camping, derrière la vallée de Vondugil se trouve la montagne Hàalda qui culmine à 1140 mètres. Du sommet les vues sont superbes.

Image
Voici la carte que les gardiens du refuge distibuent gratuitement :
Image
Et voici ce que proposent les gardiens comme ballades les plus populaires :
Image
Il est possible de louer des chevaux et de partir faire des ballades pour une demi journée ou plus. Se renseigner auprès des gardiens.
Image
===> http://www.hnakkur.com/
Image

Vues: 3839  •  Commentaires: 3  •  Écrire un commentaire  •  Forum: Randonnées / Treks / Expéditions Haut

275 sujets

Page 1 sur 551, 2, 3, 4, 5 ... 55  Suivante

cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit